Au service de vos mains - Professionnels -Administrations - Particuliers
Votre panier 0 0,00 €

Les normes des gants de protection

La Norme EN 420 (Critères généraux concernant les gants de protection)

Cette norme définit les critères généraux de conception, de structure, d’innocuité, de confort et d’efficacité, de marquage et d’information qui s’appliquent à tous les gants de protection. Elle concerne également les manchettes.

Définition d'un gant de protection :

Un gant de protection est un équipement de protection individuelle (EPI) qui protège la main ou une partie de la main contre certains dangers. Il peut également couvrir le bras et l’avant-bras.

Des chiffres compris entre 0 et 4 (Niveau de performance) indiquent la manière dont un gant s’est comporté durant plusieurs tests spécifiques et comment il faut évaluer les résultats de ces tests. (Normes EN 388, EN 407, EN 511)

Le niveau 0 signifie soit que le gant n’a pas été testé, soit qu’il n’a pas atteint le niveau minimum de performance.

Un niveau de performance X signifie que la méthode de test n’est pas adaptée à l’échantillon de gant.

Les valeurs supérieures correspondent à des niveaux de performance plus élevées.

Marquage du gant

Chaque gant de protection doit porter les marques qui suivent : Le nom du fabricant, la désignation du gant et de la taille,  la marque CE, les pictogrammes appropriés, accompagnés des niveaux de performance pertinents et de la référence à la norme EN.

Le marquage doit rester lisible pendant toute la durée de vie du gant. Lorsque le marquage du gant est impossible au vu de ses caractéristiques, les informations doivent figurer sur le conditionnement qui se trouve immédiatement en contact avec le gant.


La norme EN 388 (dangers mécaniques) 

La législation Européenne impose aux fabricants d'indiquer clairement le niveau de résistance de leurs gants de protection contre les risques dits "mécaniques", ce que l'on appelle la norme EN 388.

Les gants sont donc testés et afin de rendre le résultat lisible, vous trouverez sur chaque gant de bonne qualité :

- Un pictogramme «Risques mécaniques» symbolisant la résistance dite mécanique des gants de protection

- Quatre chiffres (en dessous du pictogramme) correspondants au niveau de résistance aux agressions suivantes :

A- Résistance à l’abrasion (de 1 à 4) : est déterminée par le nombre de cycles d’abrasion nécessaires pour user l’échantillon du gant.

B - Résistance à la coupure par lame (de 1 à 5) : est déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour couper l’échantillon à une vitesse constante. (concerne les lames droites)

C - Résistance à la déchirure (de 1 à 4) : est la force nécessaire pour déchirer l’échantillon.

D - Résistance à la perforation (de 1 à 4) : est la force nécessaire pour percer l’échantillon avec un poinçon standard.

La gant idéal n'existant pas, il s'agit pour vous de trouver le bon compromis entre ces 4 indicateurs.

EN 388:2016 - Révision de la Norme Européenne EN 388:2003

Révision de la Norme EN 388 sur les gants de protection contre les risques mécaniques qui va améliorer la précision et la fiabilité des tests de résistance à la coupure.

La norme EN 388:2003 décrit la méthode d'essai dite du “Coup Test” qui calcule le nombre de cycles nécessaires pour couper le gant sous une pression de 5N (environ 500 g).

La norme EN 388 : 2016 a intégré une autre méthode d'essai, le test de coupure TDM suivant la norme EN ISO 13997:1999 (une lame droite qui parcourt une distance prédéterminée soumise à une force variable) qui sera utilisé pour les gants résistants à la coupure et sera facultatif pour les gants moins résistants auxquels la méthode d'essai “Coup Test” sera appliquée.

Les niveaux de résistance à la coupure mesurés selon le test de coupure TDM:

Performances

TMD Test (N)

A
B
C
D
E
F
≥ 2 
≥ 5 
≥ 10 
≥ 15 
≥ 22 
≥ 30

La norme EN 407 (chaleur et feu)

La législation européenne impose aux fabricants de gants d'indiquer clairement le niveau de performance thermique de leurs gants (protection contre la chaleur et/ou le feu) ce que l'on appelle la norme EN 407

Les gants sont donc testés et vous trouverez de noté sur chacun des gants concernés par un contact avec la chaleur :

- Un pictogramme «Risques chaleur et flamme» correspondant à la résistance des gants à la chaleur et/ou au feu

- Six chiffres (en dessous du pictogramme) illustrants le niveau de résistance des gants à la chaleur ou au feu en fonction de critères d'utilisations très précis, ci-dessous :

A - Résistance à l’inflammabilité (niveaux de performance de 0 à 4)

B - Résistance à la chaleur de contact (niveaux de performance de 0 à 4)

C - Résistance à la chaleur de convection (niveaux de performance de 0 à 4)

D - Résistance à la chaleur rayonnante (niveaux de performance de 0 à 4)

E- Résistance à de petites projections de métal en fusion (niveaux de performance de 0 à 4)

F- Résistance à d’importantes projections de métal en fusion (niveaux de performance de 0 à 4).

Il faut correctement choisir le niveau de résistance de vos gants sans pour autant se surprotéger, car cela a une incidence sur la dextérité et la souplesse dans vos mouvements. Encore une fois il s'agit de trouver le bon compromis.

Exemple de gants deprotection protégant de la chaleur ou du feu  : Voir tous les gants thermiques ici 


La norme EN 511 (Résistance au froid)

La législation Européenne impose aux fabricants de gants de protection de noter clairement le niveau de performance de leurs gants contre le froid (froid de convection et froid de contact à -50°). Les gants sont donc testés et vous retrouvez une indication spécifique et visible sur chacun des gants :

- Un pictogramme «Risques par le froid»

- Trois chiffres (en dessous du pictogramme) représentant la propriété spécifique de protection :

A- Résistance au froid de convection (de 0 à 4) : Propriété d'isolation thermique du gant obtenu par la mesure du froid par convection

B - Résistance au froid de contact (de 0 à 4) : Résistance thermique du matériau du gants en contact avec un objet froid

C - Perméabilité à l'eau (0 ou 1) : La note 0 veut dire qu'il y a pénétration d'eau après 30 mn d'exposition ; La note 1 signifie qu'il y a aucune pénétration d'eau.

Il est à noter que tous les gants doivent atteindre au minimum un niveau de performance 1 pour l'abrasion et la déchirure.

Exemple de gants de protection protégant du froid : Voir tous les gants thermiques ici 


Les normes pour le contact alimentaire

La norme sur le contact alimentaire concerne les objets conçus selon les bonnes pratiques de fabrication afin qu'ils ne cèdent pas aux aliments des constituants en quantité susceptible de présenter un danger pour la santé humaine, de modifier la composition des aliments. Afin de pouvoir manipuler des denrées alimentaires, il est donc indispensable d'utiliser des gants portant le logo "contact alimentaire"

Exemple de gants certifiés pour le contact avec les aliments : Voir tous les gants contact alimentaire 


La norme EN 374 (Résistance aux produits chimiques et micro organismes)

Norme concernant la résistance des gants aux produits chimiques et aux micro organismes. Pour plus de precisions, nous vous invitons à consulter ce document de l'INRS

Exemple de gants résistants aux produits chimique : Voir tous les gants chimiques

Tables des matières de gants par risques chimique

Telecharger la table des risques chimique par matière de gants (nitrile, latex, vinyle, néoprène, Fluoroélastomère)