Le spécialiste des gants de Protection et de Travail professionnels
Votre panier 0 0,00 €

Mécanique auto ou moto, les risques pour vos mains

Ouest France du 19/04/2012
Garages : mieux prévenir le risque chimique (Les gants ne sont pas un luxe)

Entre essence et gaz d'échappement, patrons et salariés sont exposés à des risques de cancers professionnels, de brûlures ou d'intoxications. Le secteur est invité à améliorer ses pratiques.
Aérosols, filtres usagers, plastiques... chacun a son bidon de recyclage dédié. Des recommandations sont rappelées aux postes dangereux. À Nantes, le garage Lizé est sur la liste des bons élèves dans un secteur où les risques, cancers professionnels, brûlures et autres intoxications, ne sont pas minces. La prévention est une spécialité maison depuis trois générations. « Prendre soin des gars est notre premier souci », confirme Bertrand Lizé, le jeune PDG, à la tête de quatre établissements et 58 salariés. Alain, son père, qui lui a cédé le témoin voilà deux ans désigne les extracteurs de fumée. « Nous les avons installés depuis une vingtaine d'années. »

Gants et masques impératifs
Dans les 4 000 garages automobiles de la région, employant autour de 35 000 personnes, il y a de moins bons exemples. En 2010, une évaluation des risques chimiques menée par l'Inspection du travail des Pays de la Loire dans le cadre d'une campagne européenne, a établi un bilan mitigé. Si la gestion des déchets et la substitution des produits les plus dangereux sont bien maîtrisés, il existe de sérieuses failles dans l'information des salariés et la ventilation des installations. Une moitié des garages avait intégré le risque chimique dans le document unique, un livre de bord obligatoire depuis 2001... Que, soit dit en passant, 60 % des entreprises n'ont toujours pas rédigé !

La réparation automobile impose pourtant de manipuler des produits pas franchement sympathiques. « Une microdose de benzène contenu dans l'essence peut suffire à provoquer une leucémie. Les additifs de l'huile sont facteurs d'allergie. Les vieilles garnitures de frein et d'embrayage sont gorgées d'amiante. Les nouvelles ont des fibres céramiques soupçonnées d'être cancérigènes... », indiquent notamment les Services de santé au travail de la région.

Bref, les gants et les masques sont loin d'être un luxe. Et la composition des aérosols et autres produits d'usage mérite un temps de lecture. Autant de bonnes pratiques qu'entendent transmettre sous différentes formes les institutions et syndicats professionnels (1). En sachant qu'il n'est pas évident de mobiliser des petits garages qui se donnent d'autres priorités...
(1) Par la Carsat, la Direccte, les services de santé au travail, la Chambre de métiers, la CNPA et la FNAA.
Rédigé le  19 avril 2012 18:32  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site